Tout sur l'immobilier à La Montagne et alentours
Vendre un terrain

Apprenez comment valoriser un terrain à vendre en 5 astuces

valoriser un terrain à La Montagne

Vous envisagez de ventre un terrain ? Sachez que cette parcelle dont vous êtes propriétaire a plus de valeur que vous ne le pensez. Mais pour optimiser cette valeur, il va vous falloir entretenir votre terrain et le rendre présentable. Pour obtenir un bon prix de vente et conclure favorablement votre transaction, nous mettons à votre disposition quelques leviers essentiels pour valoriser un terrain à La Montagne.

1. Commencez par entretenir votre parcelle

Vous souhaitez vendre votre terrain rapidement ? Dans ce cas, vous allez devoir soigner la présentation. Commencez par débroussailler et enlevez les gravats. Une épave de voiture traîne depuis trop longtemps ? Délogez-la également. La qualité visuelle de votre parcelle fera très souvent la différence, et permettra à votre potentiel acquéreur d’avoir une vision plus claire des choses. Surtout s’il ambitionne un projet de construction immobilière ! Pour achever de convaincre votre interlocuteur et valoriser votre terrain à La Montagne, prévoyez éventuellement quelques travaux supplémentaires. Vous pouvez par exemple ramener du remblai pour mieux rendre accessible le chemin de terre. Vous pouvez également planter des arbustes tout autour du terrain pour permettre à votre acheteur de se projeter.

Si cela n’est pas encore fait, n’hésitez pas à raccorder la parcelle aux réseaux d’eau et d’assainissement. De cette façon, vous présenterez un terrain « prêt à l’usage ». Pas d’inquiétudes : vous pourrez ajouter le coût des travaux à votre prix de vente au moment de réaliser l’estimation du terrain.

2. Pour valoriser un terrain à La Montagne, consultez le plan local d’urbanisme

Pour obtenir davantage d’informations sur votre terrain, rapprochez-vous de la mairie de la commune où se trouve le bien. Là, vous demanderez à voir le plan local d’urbanisme (ou plan d’occupation des sols), de façon à déterminer si votre terrain est constructible ou non. Vous saurez également en consultant ces documents si des servitudes sont déjà en place. D’une manière générale, il est important que le prochain propriétaire ait l’assurance qu’aucun immeuble de logements ou usine ne seront édifiés à côté de son terrain ! De bonnes dispositions sur le PLU ou le POS permettent, en fin de compte, d’obtenir des arguments solides pour valoriser un terrain à La Montagne.

3. Vérifiez la viabilité du sous-sol

Ce n’est pas parce que le terrain en lui-même est constructible, que rien ne passe sous la surface ! En effet, aucun acheteur ne voudra construire sur votre terrain s’il découvre que le sous-sol est marécageux, et qu’il devra dépenser des sommes importantes pour drainer. Un bon conseil : pensez à faire vérifier le sous-sol de votre terrain par un géomètre. Celui-ci vous indiquera en même temps la nature calcaire ou argileuse de votre sol pour construire dans de bonnes conditions.

valoriser un terrain à La Montagne

4. Pensez à valoriser l’environnement immédiat du bien

Valoriser un terrain à La Montagne, c’est aussi savoir mettre en avant son environnement immédiat. Par exemple, pensez à mentionner les raccordements au réseau d’eau potable et au tout-à-l’égout, les accès à la voie publique, la présence de services de proximité ainsi que les équipements proposés par la commune. D’autres critères objectifs peuvent suivre, comme la configuration du terrain (une forme rectangulaire est idéale), de même que le relief (modéré de préférence). Si votre terrain ne répond pas à l’ensemble de ces critères, ne désespérez pas : une configuration atypique peut néanmoins attirer un autre acheteur ou un promoteur immobilier !

Quoiqu’il arrive, vous devez être en capacité de répondre à toutes les questions posées par vos acheteurs potentiels ! Apprenez sur le bout des doigts les règles d’urbanisme, et profitez-en pour réviser votre fiscalité sur les terrains à bâtir !

5. Et si vous découpiez votre parcelle en lots ?

Votre terrain a une taille importante, au-delà de 500 m2 par exemple ? Sachez que vous pouvez envisager de diviser votre bien en plusieurs parcelles. A clé : des revenus cumulés si cette opération s’avère réalisable ! Pour le découpage, vous aurez à cœur de faire appel à un géomètre.

The following two tabs change content below.
0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *