Tout sur l'immobilier à La Montagne et alentours
Acheter un bien

Estimation à La Montagne : les critères subjectifs

Une fois la perle rare (immobilière) trouvée, il ne faut surtout pas vous précipiter pour formuler une offre d’achat ! Procédez d’abord à une estimation du bien immobilier ciblé. Cela vous permet de vérifier si le prix affiché est en accord avec le marché, si une bonne opportunité s’offre à vous, et si vous disposez d’une marge de négociation. Or même si les critères d’estimation occupent une place importante dans cette démarche, il reste essentiel de vous assurer que le logement correspond à vos attentes. Pourquoi tenir compte des critères subjectifs dans le cadre d’une estimation à La Montagne ? C’est l’une des principales questions que vous devez vous poser en vue d’un achat immobilier. Découvrez pourquoi !

L’importance des critères subjectifs pour réaliser une estimation à La Montagne

Lorsqu’on y pense, chaque critère d’évaluation est plus ou moins subjectif. En effet, même la localisation, l’ancienneté ou les prestations proposées peuvent ne pas correspondre à tous les acheteurs. Les critères de choix varient d’un acquéreur à un autre, et nous allons le prouver avec les exemples qui suivent.

La localisation : elle repose surtout sur le type d’environnement que vous recherchez. Un bien situé en centre-ville est bien plus valeureux et plus sollicité qu’un autre en périphérie. Pourtant, si vous souhaitez vivre loin des bruits en milieu urbain, vous privilégierez le second choix. La proximité des transports communs impacte une estimation à La Montagne car elle donne de la valeur au logement et 9 acheteurs sur 10 apprécient ce point fort. Cependant, vous pouvez voir cela comme un défaut.

Les prestations : elles dépendent de vos besoins précis. Même si un balcon est généralement considéré comme un atout, cela peut vous importer peu. Des finitions de haute qualité peuvent ne pas vous plaire.

Même la situation d’un appartement dans un bâtiment peut servir d’exemple. Le rez-de-chaussée, généralement mal considéré par les acheteurs peut vous correspondre.

Comme vous pouvez le constater, une estimation à La Montagne ne doit pas se limiter sur les critères objectifs. Vos besoins jouent aussi un rôle important. Un atout qui fait grimper la valeur d’un logement peut être un défaut intolérable pour vous.

Voilà pourquoi le juste prix est donc celui que vous considérez comme raisonnable pour un logement qui répond à vos critères de choix.

Utiliser les critères subjectifs pour négocier le prix d’achat de votre future résidence principale

Vous avez estimé le bien et vous vous apprêtez à faire une offre ? Sachez que les critères subjectifs peuvent être utilisés comme arme de négociation.

Évidemment, vous n’allez pas utiliser des atouts objectifs immuables pour négocier le prix de vente. Le vendeur ne peut pas baisser le prix parce que sa localisation en centre-ville ne vous plaît pas. Mais d’autres points faibles peuvent être utilisés comme prétextes pour demander une baisse de prix.

  • Habiter au rez-de-chaussée est une idée qui vous plaît ? Pas la peine de le dire au vendeur. Utilisez plutôt le fait que le RDC soit mal vu par les acheteurs pour négocier le prix de vente. Cela va surtout marcher si le propriétaire a réalisé son estimation à La Montagne par ses propres moyens, sans appliquer la décote pour ce « moins ».
  • Vous êtes prêt à vous lancer dans une rénovation complète d’un logement ? Le propriétaire n’a pas besoin de savoir que cela ne vous gêne pas. Les gros travaux à effectuer sont une raison valable pour demander une baisse.
  • Vous êtes en quête d’un logement isolé, en périphérie ? Utilisez l’emplacement du logement, loin de la ville, comme prétexte pour obtenir une réduction.

Les critères subjectifs occupent une place importante dans le cadre d’un achat immobilier. Voilà pourquoi vous devez les exposer à l’agent immobilier si vous décidez d’acheter par agence.

The following two tabs change content below.
0 Partages